Jean-Pierre Walter

Artiste peintre de nature morte trompe-l'oeil de chevalet vanités

Le parcours

La petite pipe 1er tableau de Jean-Pierre Walter

J'avais 10 ans lorsque je découvrais en classe, dans mon livre d'histoire, le superbe tableau de Lubin Baugin "Nature morte à l'échiquier". Je fus si impressionné par le sens du détail, le réalisme des objets que je rêvais dès lors d'être un jour artiste peintre, et si possible de peindre ainsi.

C'est un peu plus tard que je pus "tartouiller" mon premier tableau à l'huile. Il s'agissait d'une composition très modeste comportant un échiquier devant un rideau rouge avec un pion et une pipe. N'ayant pas d'aptitude particulière ni la moindre compétence en ce domaine et malgré mon désir, je dus choisir une autre voie car comme on disait à l'époque : "Artiste, ce n'est pas un métier !"

Les années passèrent avec ce rêve toujours présent dans un coin de ma tête. Je profitais alors de mon temps libre pour dessiner et à force de patience, d'entêtement tout en bénificiant des encouragements indéfectibles de ma tendre moitié, je devenais officiellement début 2005 artiste peintre professionnel affilié à La Maison des Artistes. Je réalisais mon rêve d'enfant à 38 ans sans avoir la moindre connaissance dans ce métier mais avec l'enthousiasme d'un jouvenceau.

Jean-Pierre Walter devant son chevalet en train de peindre

Les débuts ne furent pas faciles. Si je me sentais très à l'aise devant le chevalet, vendre était une autre affaire. Heureusement, Internet était alors en plein boum et un site nommé Ebay remportait un franc succès. Je démarrais par la vente de quelques études de nus, de portraits Art déco et surréalistes mais la Nature morte restait pour moi une évidence. Considérée comme un art mineur en France, les prix de vente sur Ebay n'étaient pas très élevés. Ce fut cependant une période riche et positive pour comprendre comme apprendre mon métier.

Comme je me débrouillais un peu en Anglais, j'essayais aussi de vendre mes tableaux à l'étranger. Très rapidement j'enregistrais mes premières ventes aux USA et en Irlande. Aujourd'hui, mes tableaux sont présents dans 33 pays (cf. liste ci-dessous). Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie sont désormais mes plus grands collectionneurs et totalisent plus de 65% des 2100 tableaux peints à ce jour.

Le travail au quotidien

Jean-Pierre Walter à la National Gallery à Londres devant un Vermeer

Je fais ce métier à plein temps depuis 12 ans maintenant avec une très modeste et discrète réussite et si cela peut sembler répétitif de l'extérieur, j'ai toujours plaisir à préparer mes supports en lin ou ceux en MDF avec mes 14 couches comme le faisaient les maîtres de la Renaissance il y a 500 ans. Je reste émerveillé de voir la lumière jaillir de simples tubes de couleurs tandis que mon but, au travers de compositions sereines et élégantes en clair-obscur, vise toujours à créer un lien intimiste entre le spectateur et le tableau en m'attachant à ce que la lumière renforce la dramaturgie.

Comme tout autodidacte, je fus longtemps complexé de ne pas avoir reçu d'enseignement technique mais au fil des années, à force de dessiner pour préserver ma liberté de composition, grâce à de nombreuses lectures, d'expérimentations en tous genres et de beaucoup de travail, j'ai pu acquérir différentes approches. Ainsi, selon la nécessité du résultat final, j'utilise les techniques les plus simples comme celle «alla prima» jusqu'à celle datant de la Renaissance où l'on pratique une sous-couche appelée «grisaille» avant plusieurs couches minces de couleurs appelées «glacis». J'adopte donc telle ou telle technique dès le début de la réalisation pour capturer au mieux la véritable essence des objets afin que le rendu soit le plus naturel possible.

L'atelier de Jean-Pierre Walter

Inconditionnel de Jean Siméon Chardin, mes tableaux sont généralement classiques. On y trouve quelques touches de nostalgie, d'autres d'humour ou de symbolisme et une part reste toujours consacrée à l'expérimentation. Ne vous étonnez pas ainsi de voir chez moi les objets voler, adopter des comportements comme s'ils étaient humains et autres choses surréalistes.

Les temps de séchage peuvent aussi vous sembler étranges et parfois longs. Ils sont cependant nécessaires à une bonne conservation dans le temps des tableaux. Il arrive par conséquent que certaines pièces voient leur réalisation s'écouler sur 2 ans.

Pour vous donner une meilleure idée de la façon dont je travaille, vous pouvez regarder sur YOUTUBE ma VIDEO ou suivre mes travaux sur Facebook ou Twitter.

J'espère avoir suffisamment détaillé les choses sur cette page pour avoir rendu intéressante cette lecture et vous remercie de votre intérêt pour l'Art comme de soutenir les artistes.

Pays où se trouvent aujourd'hui mes tableaux :

Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Bahamas, Belgique, Bulgarie, Canada, Chili, Chine, Corée du Sud, Espagne, Etats-Unis, Finlande, France, Grèce, Guadeloupe, Hong-Kong, Hongrie, Irlande, Israël, Italie, Liechtenstein, Luxembourg, Mexique, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, Russie, Singapour, Suède, Suisse.



© Copyright 2005-2017 Jean-Pierre Walter - Tous droits réservés.

Toutes les images contenues sur ce site sont personnelles et originales, protégées par les lois sur la propriété intellectuelles.
Elles ne peuvent être copiées et/ou utilisées sans mon accord écrit.
Flag Counter